10 questions au Docteur Michel SCHOOFS

 

Dix questions au Docteur Michel SCHOOFS

LESQUIN (LILLE)

 

1/ Que pensez-vous de l’intérêt d’une reconstruction mammaire pour la  patiente ?

Restitution du schéma corporel évidemment favorable à une reprise d’activité.

2/ Pourquoi vous êtes-vous intéressé à cette méthode de reconstruction qu’est le D.I.E.P.? Depuis quand pratiquez-vous le D.I.E.P. ?

Depuis près de 20 ans, car le DIEP est le meilleur moyen de reconstruire le sein mutilé.

3/ Pourquoi cette méthode est-elle peu connue et peu pratiquée en France ?

Elle implique une bonne pratique de la microchirurgie et beaucoup de temps.

4/ Pour quelles raisons proposez-vous cette technique Ă  vos patientes ?

C’est la méthode qui donne le résultat le plus « naturel ».

5/ Toute patiente peut-elle en bénéficier ?

Oui.

6/ Quel est l’intérêt principal de cette méthode de reconstruction pour la patiente ?

Le site donneur abdominal bénéficie d’une amélioration esthétique.

7/ Quels sont les principaux risques encourus par la patiente ?

La thrombose vasculaire avec perte du lambeau.

8/ Quel est le taux de réussite immédiate ? À distance ?

Dans les 2 cas, 95 %.

9/ Quelles sont les difficultés (techniques, financières…) que vous avez au sein de l’établissement où vous exercez, quant à la pratique de cette technique du D.I.E.P. ?

Aucune.

10/ Enfin, que pensez-vous de l’utilité d’une association pour le D.I.E.P. ?

Intéressant de promouvoir une technique complexe et exigeante en raison de ses résultats positifs pour les patientes ayant dû subir une mastectomie.

Merci au Docteur Michel Schoofs

Interview réalisée en octobre 2008