Karine après un DIEP en 2016, un nouveau départ dans sa féminité

Reconstruction immédiate par DIEP 2016

2 interventions

La reconstruction immédiate avec prothèse ainsi que le DIEP m'ont été proposés par mon chirurgien esthétique de ma région, Ayant le ventre adapté à la technique DIEP, il m'a recommandé le DIEP qui se faisait sur PARIS.

Cette technique est une reconstruction naturelle, ce qui m'a motivé dans mon choix. Je ne me voyais pas avec une prothèse dans un sein. J'avais la crainte de ne pas la supporter. Le DIEP est définitif, et pas besoin de nouvelles interventions dans quelques années.

Le Professeur m'a informé que l'intervention était longue et je le confirme. Je suis restée au bloc plus de 9 h et en surveillance dans la salle des réveils plusieurs heures.

A ma grande surprise, je n'ai eu que des douleurs au ventre, peu d'élasticité au début.

Le fait de garder le bras en abduction fut très contraignant, il m'a été demandé de faire attention pendant 2 semaines donc difficile pour mon quotidien (toilette, cuisine, etc …) et pour le sommeil.

J'ai repris une vie normale assez rapidement, la marche en forêt, il suffisait de faire confiance au temps, chaque nouveau jour était un progrés …..

j'ai une cicatrice au dessus des poils du pubis soit sous l’élastique de la culotte ce qu la rend invisible.

J'ai bénéficié de ma reconstruction par DIEP en mai 2O16 et la symétrisation en septembre de la même année, seulement 2 interventions Le sein dieppé est très souple, aucune douleur, j'ai pas de sensation au toucher, à voir dans le temps….

Mon sein dieppé était plus gros et plat, il avait une forme plate et dépassait un peu sur le côté.

J'ai acheté des brassières pour gérer l'attente de la prochaine intervention, la symétrisation.

Comme c'était l'été, j'avais du mal à cacher la dissymétrie mais je connaissais la date ou tout allait rentrer dans l'ordre avec la future intervention de symétrisation.
Au résultat final, la taille et la forme des deux seins sont presque identiques, les seins occupent la même place dans les bonnets du soutien gorge.

Je n'ai retrouvé aucune sensibilité sur le sein dieppé ainsi que son aréole et mamelon.

La technique DIEP est la technique la plus naturelle, ce qui m'a permis de garder l'étui de mon sein soit au final d'avoir le même décolleté.

C'est vrai que l intervention de cette technique est lourde, l'angioscanner, une semaine d hospitalisation + soins post opératoires assez nombreux a l'hopital, c'est assez fatiguant.

Mais je ne regrette rien, aucune séquelle, je suis sastisfaite de mon choix, mes seins se ressemblent

presque, c'est un peu comme avant …..

la reconstruction mammaire m'a permise de retrouver mon image corporelle comme avant, avec un ventre plat et une poitrine qui se tient bien, cela m'a encouragé pour un nouveau départ dans ma féminité.

Je ne regrette pas ce choix, le résultat est PARFAIT et je n'ai aucune complication et retrouvé ma FEMINITE ,,,,,,,

 

karine

Témoignage reçu en juin 2018