Témoignage de K. 5 ans après son DIEP en 2013

 

Le DIEP quelques années plus tard...

DIEP en 2008
En 2007, à 47 ans, j'ai dû subir une mastectomie et j'ai souhaité très rapidement reconstruire mon sein. J'ai été orienté vers un chirurgien plasticien qui m'a proposé une reconstruction par Grand dorsal et qui m'a précisé que je n'avais pas d'autre solution après le traitement de radiothérapie.
J'étais anéantie par cette annonce car il m'était impossible d'envisager le prélèvement d'un muscle, ni une grande cicatrice dans le dos. J'ai donc commencé le parcours de nombreuses femmes dans mon cas : consulter d'autres chirurgiens pour trouver ''L'autre solution''.
J'ai également consulté de nombreux sujets sur la reconstruction sur internet et j'ai découvert sur des sites américains l'existence du DIEP, méthode sans prélèvement de muscle avec uniquement la peau et la graisse du ventre, qui me convenait davantage et dont personne ne m'avait parlé.
Un des chirurgiens consulté m'a même indiqué que cette méthode ne se pratiquait qu'aux USA et que de toute façon, elle n'était pas adaptée à mon cas. Finalement, au cours de mon errance médicale et après 5 consultations avec comme seule proposition, le Grand dorsal, j'ai consulté tout à fait par hasard '' Le chirurgien'' qui avait '' La solution'' : Le DIEP.
J'étais ravie de cette nouvelle, j'ai été opérée un an plus tard, il y a 5 ans maintenant. Le résultat après les interventions de symétrisation est magnifique et très naturel et m'a permis de reprendre mes habitudes de vie comme avant. Je suis ravie d'avoir pu bénéficier du DIEP qui a participé à l’amélioration de ma qualité de vie, j'ai vraiment le sentiment d'avoir retrouvé mon corps d'avant, avec un sein à l'aspect très naturel reconstruit uniquement avec de la peau et de la graisse de mon ventre et avec une cicatrice sur le bas du ventre qui ne me gêne pas.
K.

Merci à K pour son témoignage
Paris octobre 2013